S’occuper chaque jour de sa vue, par des mouvements oculaires, peut avoir de nombreux avantages.
L’un d’eux,incontestablement, est de faire travailler les muscles qui entourent l’oeil. Ils sont au nombre de 6, permettent de bouger les yeux dans toutes les directions et contrôlent leurs mouvements.
Ainsi, ils rétractent le globe dans son orbite pour permettre une vision de loin. Ils assurent l’allongement du globe pour voir de près. Ils maintiennent sa rondeur pour que les choses ne soient pas déformées. Et enfin, ils restent flexibles pour éviter la fatigue.

Mais le fonctionnement de notre corps n’est pas que mécanique. Nous avons aussi une conscience qui réagit à ce qui l’entoure, ressent et pense.
Deux possibilités s’offrent à nous lorsqu’on vit un stress intense ou des situations stressantes répétées :
• soit on relâche le stress au bout d’un temps assez rapide et les contractions musculaires du corps disparaissent.
• ou bien, on continue à ressentir les effets et, à un certain degré d’intensité, ils se transforment en symptômes.

Ces symptômes peuvent se traduire par des tensions dans les muscles oculaires. La vue devient floue ou déformée parce que les muscles contractés maintiennent le globe en position courte, allongée ou déformée. C’est le processus qui amène à la myopie, l’hypermétropie, la presbytie, astigmatisme et même la fatigue oculaire.
Le port de lunettes compense la vision floue mais les muscles sont maintenus dans la position fixe de la contraction ; comme le corps et l’esprit sont liés, la position contractée des muscles maintient la conscience dans un état de stress et l’empêche aussi de se relâcher.

Pratiquer des exercices de mouvements oculaires tous les jours
• aide à la détente et à ouvrir sa vision intérieure
• améliore la vision physique
• détend les muscles pour qu’ils reprennent une forme souple et retrouvent un tonus optimal
• agit simultanément sur les yeux et la conscience

Voici quelques exercices : (je détaillerai -en gras – ceux qui ne sont pas dans la vidéo )

  1. Le palming
  2. Les mouvements des yeux : haut/bas, droite/gauche, en diagonale de chaque côté, mouvements circulaires en sens horaire et sens anti-horaire.
    Il est aussi possible de pratiquer ces exercices en fixant un point et en bougeant la tête. Peu importe : l’important est d’être DÉTENDU.
  3. Fixer le pouce au bout du bras, le rapprocher des yeux et l’éloigne. Il suffit de loucher pour voir l’image ne 3D. L’exercice peut paraître  un peu compliqué au début. En persévérant un peu vous parviendrez à voir les images en 3D.
  4. Le clignement : placer la main à 30 cm du visage : cligner 1 fois en regardant le pouce, 2 fois en regardant l’index, 3 fois en regardant le majeur, 4 fois en regardant l’annulaire et 5 fois en regardant l’auriculaire.
  5. Fixer son regard : je détaille un peu plus l’exercice de la bougie que je décris dans la vidéo : fixer la flamme d’une bougie placée à hauteur des yeux, à un mètre environ, en clignant des yeux le moins possible. Fermer les yeux et visualisez clairement l’objet. Gardez les yeux fermés jusqu’à ce que vous ne voyiez plus la flamme puis recommencez. Ne pas utiliser de lunettes ou de lentilles pour regarder la flamme.

Voici quelques images issues de Magic Eye

 

 

 

 

 

 

Référence du livre: Yoga des Yeux, Yoga de l’âme, Annick Brofman, ed. Dangles